FranceFlèche vers le bas



Collège Le Stade, Cournon-d'Auvergne

À la même adresse : une autre école avec 279 anciens élèves

Autres écoles à cet endroit

Avenue Libération, 63800 Cournon-d'Auvergne

Vous trouvez des écoles portant le même nom ici :
Frejus

  • 1545 anciens élèves inscrits

Nombre d'élèves par année de naissance

1929 1939 1949 1959 1969 1979 1989

Voir ma classe

années de sortie anciens élèves inscrits

1951 - 1960 1 personnes


  • François Guinot
  • Certaines personnes ne souhaitent révéler leur identité qu'aux membres de Trombi.com
S'inscrire dans cette année de sortie
1961 - 1970 52 personnes


S'inscrire dans cette année de sortie

  • Norbert Garcia
  • Certaines personnes ne souhaitent révéler leur identité qu'aux membres de Trombi.com
S'inscrire dans cette année de sortie

S'inscrire dans cette année de sortie
1971 - 1980 313 personnes

1981 - 1990 327 personnes

1991 - 2000 221 personnes

2001 - 2010 87 personnes


S'inscrire dans cette année de sortie

S'inscrire dans cette année de sortie

S'inscrire dans cette année de sortie

  • Mélanie Mendes
  • Certaines personnes ne souhaitent révéler leur identité qu'aux membres de Trombi.com
S'inscrire dans cette année de sortie

S'inscrire dans cette année de sortie
2011 - 2020 2 personnes


  • Julia Gauthier
  • Une personne ne souhaite révéler son identité qu'aux membres de Trombi.com
S'inscrire dans cette année de sortie

  • Frederique Belvaux
  • Certaines personnes ne souhaitent révéler leur identité qu'aux membres de Trombi.com
S'inscrire dans cette année de sortie

 

Les avis pour
Le Stade, Collège, Cournon-d'Auvergne

Avis général

L'avis le plus récent

Marie-Christine Coutel (23 oct. 2012): je trouve que c'était une bonne école, il y a rien à redire à mon époque.
Cours et professeurs
Direction (Principal / Proviseur...)
Bâtiments et matériel scolaire
Cantine
L'ambiance de l'école
Un ancien élève de l'école a donné son avis.
 

Les avis en détail

Scolarité : 1984 - 1988
Avis général
je trouve que c'était une bonne école, il y a rien à redire à mon époque.
en afficher plus